Virage technologique pour poursuivre la croissance de la distribution de produits de beauté

La poussée de l’Internet et du commerce électronique a modifié considérablement les habitudes d’achat des consommateurs et les distributeurs de produits doivent s’adapter aux nouveaux comportements transactionnels de leur clientèle. Chez Esthétique Électrolyse Canada (EEC), cette entreprise de Laval qui distribue un vaste inventaire de produits de beauté aux professionnels de l’industrie du spa, le virage technologique est bien entamé afin de répondre à la demande toujours grandissante de ses clients.

Distributeur, importateur et grossiste de produits et d’équipement de beauté, EEC dessert une clientèle répartie partout au pays, mais principalement au Québec et en Ontario. Les quelque 7000 clients actifs sont des professionnels œuvrant dans l’industrie du spa (esthétique, électrolyse, épilation, pose d’ongles, manucure, pédicure et massothérapie).

Située à Laval dans des locaux utilisés au maximum de leur capacité, l’entreprise dispose d’un inventaire comprenant 6000 produits différents allant d’une petite bouteille de vernis à ongles jusqu’à un imposant fauteuil d’esthétique. L’entreprise totalise des ventes annuelles se situant entre 5 M$ et 10 M$ et elle continue de prendre de l’expansion année après année.

Pascal Brien, l’unique propriétaire de l’entreprise familiale depuis 2017, explique comment les habitudes de sa clientèle ont évolué au cours des dernières années alors que 80 % de toutes les commandes sont maintenant effectuées à distance. « Nous avons pris récemment un gros virage informatique qui arrive à un temps où la téléphonie IP, les serveurs, l’Internet et les réseaux sociaux sont devenus tellement importants dans notre domaine, précise-t-il. Nous sommes présentement à optimiser notre système de ventes en ligne qui sera synchronisé avec notre base de données. Les clients pourront alors s’inscrire, voir leur profil personnalisé, consulter leurs commandes précédentes ou leurs produits préférés et recevoir des conseils et de l’information à propos de leurs produits. »

Pas moins de 200 à 300 commandes sont traitées quotidiennement chez EEC qui réussit à expédier le même jour 95 % d’entre elles. Les investissements récents en matière technologique, la disponibilité des produits et l’expertise des employés permettent actuellement à l’entreprise de maintenir la cadence. « Notre département d’expédition fait vraiment de la magie en ce moment, mais il est important de les aider à continuer à être efficaces en revisitant nos processus », estime M. Brien.

Poursuivez votre lecture du texte en consultant l’édition virtuelle du magazine Industrie & Commerce (édition Février/Mars 2019 – pages 44 et 45).

eec 1

eec 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s